Voici une merveilleuse course de montagne qui est à inscrire au programme. Connaissant un peu le secteur pour y avoir vadrouillé en randonnée, motivé par les réussites de Louis et Serge l’an dernier, je l’avais faite figurer dans mes tablettes.

Par manque de forme, je n’ai pas osé les 53 km, et suis resté sur la petite course (33 km et 1800 mD+). A la bonne heure, car la météo nous réserve bien des surprises en montagne. Arrivés la veille vers les 19 heures, il faisait encore 27 degrés à Cauterets. Le lendemain, les gros nuages s’étaient aussi invités au départ et au cours du briefing matinal du 53 km, les organisateurs ont informé que le tracé serait réduit à 44 km pour des raisons d’orages et donc de sécurité.

Pour le 33 km, nous voilà avec Thomas prêts à en découdre. 350 coureurs au départ et lancés pour les premières rampes (de bitume) en direction du refuge d’Ilhéous et le col de la Hougade. 1450 m de dénivelé en un coup ! Mais quel régal, une fois arrivé là-haut. Il convenait de ne pas trop traîner car de gros nuages nous arrivaient dessus et la douche serait pour bientôt !

Bingo, petite descente jusqu’aux lacs de l’Embarrat avant de reprendre de l’altitude jusqu’au lac du Pourtet à 2420 m. Et là, il pleuvait, il pleuvait, pas le courage de sortir l’appareil mais croyez-moi, ça mouillait ! De ce fait, et à la vue des nombreux pierriers à franchir la prudence était de mise. J’ai vu des « avions » me dépasser et assisté à leurs chutes spectaculaires qui les ont stoppées nets dans leurs élans. Descente technique et assez délicate jusqu’au refuge Wallon pour un gros ravito. Et là, erreur fatale, nous n’étions qu’à mi-course ! La suite fût pénible car longue descente avec longues parties plates pour atteindre le pont d’Espagne et le pied de la cascade du Lutour.

Alors qu’il suffisait de prendre à gauche pour rejoindre Cauterets, les organisateurs nous invitaient à remonter la cascade. En temps normal, ça doit être magnifique en ces circonstances de course, je les ai maudits !!! Pour le reste, c’est la tête qui a pris le relais pour finir sans éclat en peu plus de 6 heures.

Thomas m’attendait depuis une heure et quart, arrivant dans les 50 premiers. Chapeau champion !

A refaire, assurément avec la forte envie de se frotter aux 53 km … Que la montagne est belle !!!

Olivier

 

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entraînements
Mardi 18h30Mouzon côté camping
Mercredi 18h30
Mois pairs : départ hippodrome
Mois impairs : départ MJC
Vendredi 18h30Hippodrome
Dimanche 9h00
   Sortie de 1h30 à 2h
Semaine paire : route
Semaine impaire : trail
Juin : Pavie (La Fenière)
Juillet / Août : Hippodrome (départ 8:30)
Newsletter Oxygène32

Rendez-Vous
28 octobre 2018Trail des Mousquetaires
13 km, 25 km et relais
Course Oxygène 32
Dernières News
Dernières Photos