Géraud, en hôte et guide avisé, nous propose, sous sa houlette, deux jours au carrefour du sport, de la nature et de la convivialité.

D’abord, 40km arpentés le samedi pour Stéphanie V, Marie, Gilles et Géraud en personne. Pour Stéphanie D et Jean-Pierre, ce sera 20 km en mode balade.

Le dénivelé, je ne m’en souviens plus … suffisamment c’est sûr !!!

Ainsi, suite au réveil collectif de 5h du matin, le groupe de courageux des 40 km, nous quittent et nous laissent en duo, Jean-Pierre, moi et nos tergiversations.

Nous nous retrouvons aux Portes du Néouvielle, dans la vallée d’Aure. Le jeu de piste commence et il n’y en pas un pour rattraper l’autre. C’est au gré des sentiers de traverse, de pseudo raccourci en raccourci, que nous découvrons enfin le lac de l’Oule puis plus loin et plus haut, ceux des Bastans. Notre cheminement alterne marche, bavardage, lecture de carte, échange avec les randonneurs, pause café, coups de soleil, rafraîchissement des orteils, et quand même : un peu de course à pied.

Après ces égarements cartographiques, nous nous joignons au groupe pour la soirée gastronomique. Il est temps de recharger les batteries, car le week-end se poursuit…

Géraud prend le relais ! A 6h le lendemain, nous sommes fins prêts à parcourir une vingtaine de kilomètres de plus.

Pas d’entrelacs aujourd’hui, ce sera de la montée et que de la montée. L’ascension jusqu’au Consaterre, est camouflée par la brume. La végétation semble onirique et adoucit la difficulté de l’effort. C’est ainsi que nous nous élevons, à la rencontre des troupeaux, de leurs bergers et du bonheur. En effet, quelque part au-dessus des nuages : notre Olympe ! Le cumul de fatigue se dissipe pour faire place à une vue panoramique sur des rivières de nuages, écrins de la chaîne pyrénéenne.

Après ces instants de ravissement et de contemplation, nous amorçons la descente, et que de la descente…

Géraud est toujours devant, et quand il ne l’est pas, c’est pour faire preuve d’humilité ou profiter plus longuement des sentiers.

Jean-Pierre s’en donne à cœur joie, après une montée riche en commentaires, nous ne l’entendons plus, il se dégourdit plaisamment les jambes.

Stéphanie V tient la cadence, elle aura parcouru prêt de 60km en deux jours et ses bobos ne l’arrêtent pas.

Quant à moi… je prends déjà des notes pour cet article…

Ainsi s’achève notre week-end dans les Pyrénées. Beaucoup de plaisir partagé et la certitude que le bonheur est simple, tout prêt, mais il faut quand même se donner la peine d’aller le chercher.

Stéphanie D

 

Et le reportage photo de Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entraînements
Mardi 18h30Mouzon côté camping
Mercredi 18h30
Mois pairs : départ hippodrome
Mois impairs : départ MJC
Vendredi 18h30Hippodrome
Dimanche 9h00
   Sortie de 1h30 à 2h
Semaine paire : route
Semaine impaire : trail
Avril : Montegut
Mai : Duran
Juin : Pavie (La Fenière)
Newsletter Oxygène32

Rendez-Vous
15 avrilBalade des clochers
6,5 / 12,5 km - Leboulin (32)
21 avril Trail nocturne de Gimont
entre 13 et 17 km - Gimont (32)
29 avril Pavie Trail
11 / 21 km - Pavie (32)
6 maiBalade des coteaux
8,5 / 17 km - Aurimont (32)
13 maiLa Pessannaise
km - Pessan (32)
WE 19/20 mai 2018Gendarmes et Voleurs de Temps
11 / 20 / 32 / 52 km - Ambazac (87)
Course de l'association
27 mai 2018Course du Viaduc
23,7 km - Millau (12)
9 et 10 juin 2018Trail de Gavarnie
11 / 21 / 25 / 45 / 75 / 110 km - Gavarnie (65)
Dernières News
Dernières Photos